Remerciements

Voilà plusieurs mois que je reçois des aides de toutes sortes, et je tiens à remercier toutes les personnes qui ont participé d'une manière ou d'une autre à la création de l'entreprise.

Merci à Marie, ma femme qui m'a accompagné au quotidien dans ce changement de vie.

Je remercie également mes parents qui sont passés donner un coup de main.

Je remercie également Paul et Marion ainsi que Monique pour m'avoir fait suffisamment confiance pour me louer leur terrain.

Merci à Frederic pour l'aide à la préparation du terrain.

Je remercie bien sûr les tomos pour leurs encouragements et l'aide technique. Merci en particulier à Papo, mais aussi à Marieloutof, à Khoreff, Heidi, Linquat, Delphes, Vertolamote, Fouque, Alain, Dalanar, Choupa, Ours 80, Mr S, …. désolé je ne puis citer tout le monde, mais merci pour tous les encouragements

Merci également à Benjamin Katia Jules et Lucien, à Seb et Laura, à Steve et Marion, à JC, à Patrick, à Gilles et Katell, à Franck et Carole, à Clément et Faustine, à Guéna, à Nico, à Franck et Vincent de la Jeannette, à Henry.

Merci à Cédric et Coline de m'ouvrir les portes de leur restaurant.

Merci à Marylène de m'ouvrir les portes de son épicerie.

Merci à M. LE FRAY et à Maxime pour m'avoir fait confiance et pour m'ouvrir le rayon fruits et légumes.

Merci aussi aux Pitaos qui ont suivi l'installation et qui commencent à venir au magasin. Merci en particulier à Anne et à tous ses bonsamis.

Mes engagements


Cultivé localement

Le locavorisme est une question de bon sens, beaucoup de légumes ont une forte empreinte carbone de par leur transport, y compris des légumes bio.

Légumes de saison

A l'heure où le débat fait rage concernant les serres bio chauffées, De la graine à la plante suit le cycle naturel.

Aucun intrant chimique

C'est une question d'éthique, les seuls intrants sont des purins à partir de plantes environnantes et le fumier de mes chevaux.

Agriculture biologique ?

Je ne suis pas certifié en agriculture biologique, et quand bien même il me faudrait attendre le début de la troisième année. Je ne cherche pas non plus à obtenir ce label. Loin de moi l’idée de le dénigrer, à l’échelle locale il a du sens, mais à plus grande échelle, les produits bio ont parfois des origines aussi surprenantes qu’éloignées. Mais je n’ai pas l’intention d’utiliser autre chose que des produits naturels et proches. La fabrication de purins par exemple prend du temps, mais est gratifiante dans la mesure où elle se fait à partir de plantes environnantes et permet d’enrichir naturellement le sol. Le terme d’agriculture raisonnée me convient pour l’instant. Tout comme celui de jardinier (n’ayant pas encore la prétention de me déclarer maraîcher).

Mon installation ?

Mon « installation » est en fait une série de changements :

  • Transformation d’une grange attenante à la maison en point de vente et en pouponnière pour la germination.
  • Construction d’une serre en dur pour les jeunes plants
  • Transformation d’un champs en potager
  • Montage d’une serre-tunnel pour accueillir les tomates cette année
  • Elaboration du présent site
  • Reconversion professionnelle
Le pari est risqué, mais l’entreprise se donne les moyens d’exister, et pour ma part, je me sens existant de mener de front tous ces changements.

De la graine à la plante

12 La Pilière, 35290 MUEL

Tél: 06.84.24.92.93